Appeler

Rappel gratuit

Devis Gratuit

Coordonnées

Aides de l'état

Simulation thermique

Aides et subventions de l'état

pour isoler vos combles

Aides et subventions pour isoler les combles

La transition énergétique est très importante pour l'Etat et pour les collectivités locales. De nombreuses mesures ont déjà été prises et d'autres sont à venir. Il y a donc beaucoup d'aides pour financer les travaux d'isolation.

L'isolation des combles perdus bénéficie même d'un programme spécifique pour les ménages à faibles revenus soutenu par le Ministère de l'Environnement, étendu à tous les ménages pour 2019 et 2020, avec attribution d’un montant défini en fonction des ressources.

Voici une petite sélection des aides, subventions et primes disponibles pour financer un projet d'isolation. Attention, certaines subventions ne peuvent être combinées entre elles.

Crédit d'impôt pour l'isolation de vos combles

C'est sans doute l'aide la plus connue pour le financement des travaux d'isolation. Accessible à tous, dans le cadre des travaux d'optimisation énergétique, il vous permet de bénéficier d'un crédit d'impôt pouvant aller jusqu'à 30% du montant des travaux effectués (hors coût de la main d’œuvre). L'obtention du crédit d'impôt pour isolation n'est pas limitée par les conditions de ressources. Grâce à ce système, le coût des travaux d'isolation est considérablement réduit.

aides et subventions de l'état pour isoler les combles
economie d'énergie - aides et subventions de l'état
principe d'isolation des combles : mousse isolante - isolation des combles
aides de l'état pour l'isolation des combles - isolation avec laine de roche

La TVA à un taux réduit de 5,5 %.

Les travaux d'isolation thermique peuvent bénéficier d'une réduction de 5,5 % de la TVA sur la main-d'œuvre et les matériaux, à condition que la construction de la maison soit terminée depuis deux ans.

Le prêt écologique à taux zéro (PTZ)

Dans le cadre des travaux d'isolation des combles, le prêt écologique à taux zéro est un crédit qui permet d'étaler dans le temps le coût des travaux de rénovation énergétique, sans avoir à payer d'intérêts, puisqu'il est payé par l'Etat. Le montant du crédit varie entre 20.000 et 30.000 euros, en fonction du nombre de travaux à réaliser.

La Prime énergie

Il s'agit de subventions qui peuvent s'élever à plusieurs centaines d'euros sous forme de chèque, mais qui sont soumises à des critères d'éligibilité. Le travail doit être effectué par une entreprise agrée pour bénéficier de cette prime. Toutefois, il convient de noter que tous les dispositifs permettant d’économiser de l’énergie ne sont pas nécessairement éligibles à la prime à l'énergie. On peut combiner la prime énergie avec l’éco prêt à taux zéro, le crédit d'impôt et le taux réduit de TVA. En revanche, si vous êtes également éligible à l'aide de l'Anah (Agence nationale pour l'amélioration de l’habitat), vous devrez choisir entre les deux.