À un clic de nos chargés de projet
Contactez-nous
Rappel Gratuit
Devis Gratuit
Coordonnées
Aide de l'état
Simulation Thermique
 

Isolation de vos combles

Ô Sur Mesure

Isolation des combles : principes et avantages

Principe d’isolation des combles : vos combles peuvent représenter jusqu’à 30 % des pertes d’énergie dans votre maison. Si vous laissez l’espace dans l’entretoit avec peu ou pas d’isolation près du tiers de votre facture de chauffage s’envole à travers votre toit!

La réglementation thermique actuelle (RT 2012) permet de connaître les performances énergétiques obligatoires, notamment en rénovation. Il est donc essentiel d’y faire référence, tant au niveau du choix des isolants et de leur résistance thermique, qu’au niveau de la technique à utiliser.

L’objectif est évidemment de créer une véritable barrière thermique entre l’intérieur chaud et l’extérieur froid. Et de créer une barrière efficace en été, puisque l’isolation de l’entretoit limite considérablement la diffusion de la chaleur à l’intérieur de la maison.

L’isolation de l’entretoit permet de réaliser d’importantes économies d’énergie à court et moyen terme, mais aussi d’augmenter la valeur de votre patrimoine immobilier et le confort thermique. Vous y gagnerez en chaleur durant l’hiver mais vous aurez aussi plus de fraîcheur dans la maison en été.

Quelle technique d'isolation des combles choisir ?

Le choix de la technique d’isolation de la toiture dépend évidemment de l’utilisation prévue de l’espace de toiture : utilisez-vous ou voulez-vous utiliser vos combles quotidiennement ? Dans le cas d’un grenier aménageable, la préférence doit être donnée à l’isolation du toit. Cela peut se faire sous le toit (double couche sous les poutres) ou même en passant par l’extérieur.

S’il s’agit de combles inutilisables, qu’on appelle combles perdus, il sera plus opportun d’isoler le plancher. Même s’il est possible d’utiliser de l’isolant en rouleau, la technique idéale est l’isolation par soufflage dans l’entretoit. En effet, il permet d’obtenir une couche isolante homogène, limitant ainsi la plupart des ponts thermiques.

Isoler ses combles pour économiser de l'énergie

L’isolation des combles est un principe avec une mise en oeuvre relativement simple, mais très important pour l’efficacité énergétique de la maison. L’air chaud est plus léger et monte vers le toit : c’est donc souvent dans cette zone que l’on trouve les pertes thermiques les plus importantes et donc les fuites de chaleur.

Paradoxalement, c’est ce domaine qui est le plus souvent négligé par les propriétaires. Que ce soit pour des combles perdus ou aménagés, il est possible de réaliser des économies de plus de 30% avec une bonne isolation et un investissement réduit.

De plus, le gain en confort thermique est réel et profite à toute la maison. Réduction significative des variations de température en hiver comme en été, réduction des échanges et des flux d’air (air chaud/froid). C’est encore plus évident lorsque les combles sont aménagés et utilisés quotidiennement.

L'isolation des combles offre de nombreux avantages !

Faites confiance à O sur Mesure pour l’isolation de vos combles et pour :

  • Réaliser d’importantes économies d’énergie
  • Améliorer le confort thermique tout au long de l’année
  • Préserver l’environnement
  • Ajouter de la valeur à votre patrimoine immobilier

Autrement dit : plus de confort mais avant tout et surtout une diminution considérable de vos factures de chauffage parce que le besoin de production de chaleur est plus faible.

Quels isolants utiliser pour isoler vos combles

Le nombre et la variété des matériaux d’isolation actuellement disponibles pour l’isolation des combles sont relativement importants dans le secteur de l’isolation. Le choix du bon isolant pour isoler l’entretoit doit répondre à plusieurs critères : prix, performance, écologie, endroit de la mise en place (sous-toiture, plancher, rampants…) et utilisation des combles ou pas.

Ces dernières années, l’isolation écologique a gagné du terrain et est de plus en plus demandée. Il s’agit de produits isolants qui répondent vigoureusement aux problèmes environnementaux : santé, écologie, recyclage.

Attention cependant, certains matériaux portant le label “produit biologique” ne le sont pas nécessairement. Traitement chimique (insectes, feu, fongicide), procédé de récolte non écologique (engrais, pesticide), empreinte carbone (importation) : de nombreux éléments doivent être pris en compte dans le choix d’un produit.

Les isolants principaux pour l'isolation des combles

Isolants écologiques

Les isolants écologiques sont des matériaux respectueux de l’environnement, de la production au recyclage. Ils peuvent être d’origine végétale (lin, chanvre, fibre de coco, laine de bois), animale (laine de mouton, plumes de canard) ou même fabriqués à partir de matières recyclées (ouate de cellulose, coton).

Isolants à base minérale

Aujourd’hui, ce sont des matériaux qui offrent un compromis idéal entre performance et prix. Au cours des dernières années, des progrès importants ont été réalisés dans l’amélioration de leurs propriétés écologiques. Aujourd’hui, les liants peuvent être d’origine naturelle et respectueux de l’environnement, notamment en matière de recyclage. Jusqu’à il y a quelques années, la laine de verre était l’isolant utilisé principalement dans l’isolation des combles et, en général, dans l’isolation thermique. La croissance significative de la laine de roche sur ce marché est en train d’inverser cette tendance.

Isolation synthétique

Les isolants synthétiques sont tous des produits dérivés de la pétrochimie et créés à partir d’hydrocarbures. Leur performance thermique est intéressante, tout comme leur coût relativement abordable, bien qu’ils présentent certains inconvénients. L’isolant synthétique est imperméable à la vapeur d’eau (risque d’humidité) et émet des vapeurs toxiques importantes en cas d’incendie. Ces isolants sont les polystyrènes, les polyuréthanes et les polyesters. Ils sont généralement plus utilisés pour l’isolation des murs que pour l’isolation des combles.

Ô Sur Mesure travaille exclusivement sur l’isolation des combles avec des produits de haute qualité, dotés d’avis techniques (ex. cstb) et/ou de certifications (ex. Acermi).

Qu'est ce que la laine de roche

Dans une maison, 30 % des pertes de chaleur se produisent par le toit. Par conséquent, l’isolation adéquate de vos combles est une priorité qui vous permettra de réaliser des économies d’énergie importantes et vous apportera un meilleur confort de vie. Pour l’isolation des combles, la laine de roche est l’un des meilleurs isolants en raison de ses nombreux avantages.

La laine de roche, la meilleure isolation des combles ?

La laine de roche est obtenue par fusion et étirage à partir du basalte, une roche volcanique naturelle que l’on trouve en abondance. 98% de la laine de roche utilisée commercialement est faite de matériaux naturels et ne contient que 2% de liant.

Les laines minérales (laine de verre ou laine de roche) ont la particularité de conserver leurs propriétés thermiques et mécaniques dans le temps, ce qui garantit leur performance.

Le coefficient de conductivité thermique de la laine de roche varie entre 0,033 et 0,040 watts par mètre Kelvin (W/m.K). Ainsi, plus le coefficient est faible, plus le matériau est isolant. Par exemple, le coefficient des briques ou des blocs varie entre 0,5 et 2 W/m.K.

La laine de roche est utilisée sous différentes formes selon les besoins et les surfaces à isoler : panneaux rigides ou semi-rigides, rouleaux, coquilles (calorifugeage) ou flocons (pulvérisation ou projection mécanique).

Les avantages de l'isolation par la laine de roche

Pour l’isolation des combles, le choix se porte souvent sur la laine de roche. Et c’est parfaitement justifié car, en plus de ses excellentes performances thermiques et acoustiques, son prix est un autre atout important qui fait la différence.

La laine de roche offre une excellente isolation thermique et acoustique. De plus, il est incombustible, ne propage pas les flammes et ne s’allume pas. Ses performances isolantes et sa durabilité lui ont permis d’obtenir la certification ARCERMI (Association pour la certification des matériaux isolants). En optant pour la laine de roche pour l’isolation de vos combles, vous bénéficierez également des propriétés non hydrophiles du matériau. Si la laine minérale se mouille accidentellement, il n’est pas nécessaire de la déposer pour le séchage. De plus, comme il ne retient pas l’eau, n’a pas besoin d’être comprimé ou manipulé, il retrouvera son épaisseur et ses performances tout seul.

En plus de son comportement thermique et acoustique, le prix de la laine de roche est un autre de ses atouts, lui permettant d’offrir un des meilleurs rapports performance/prix. C’est pourquoi on le retrouve souvent dans les bâtiments les plus performants thermiquement.

Isolation avec de la ouate de cellulose

La ouate de cellulose : caractéristiques

Consommant jusqu’à 12 fois moins d’énergie à la fabrication que les isolants conventionnels, la ouate de cellulose est fabriquée à partir de papier journal recyclé ou de coupes de papier neuf d’imprimerie. Le papier est moulu, puis reçoit un traitement antifongique, ignifuge, insecticide (sels de bore, borax, acide borique, hydrate d’alumine ou hydroxyde d’aluminium).

La ouate de cellulose est commercialisée en vrac pour épandage manuel ou insufflation mécanique ou sous forme de panneaux. La ouate de cellulose est l’isolant biosourcé le plus utilisé dans le cadre de la basse consommation énergétique et de la construction bois. Elle assure une parfaite isolation thermique des combles non-aménagés ou perdus et thermo-acoustique des parois et planchers. Performante en neuf comme en rénovation, elle résiste au feu et au développement des moisissures.

Performances de la ouate de cellulose

Les performances thermiques sont très peu sensibles aux variations d’humidité. Lorsqu’on l’utilise en vrac, sa présentation sous forme de fibres, légères et souples, lui permet par ailleurs de couvrir uniformément toute la surface à isoler et de s’infiltrer dans les moindres interstices, supprimant ainsi tout pont thermique dans l’isolation.

Contrairement aux autres isolants, la ouate de cellulose n’a pas de limite de durée de vie et ne s’altère pas dans le temps.

La ouate de cellulose, grâce à l’enchevêtrement de ses fibres, est naturellement pare-air. Elle bloque tout interstice pouvant laisser circuler de l’air et de ce fait permet d’éliminer la convection dans l’isolant.

Sa masse thermique ralentit la traversée de chaleur ou de froid (x par 3 par rapport aux isolants minéraux) ce qui procure un confort thermique l’été et une réduction de la consommation d’énergie l’hiver.

Enfin, La ouate de cellulose agit comme une barrière naturelle à la propagation du son.
Le son étant véhiculé par l’air, l’enchevêtrement exceptionnel des fibres de cellulose permet de le stopper.