Appeler

Rappel gratuit

Devis Gratuit

Coordonnées

Aides de l'état

Simulation thermique

L'isolation des combles par le plancher

Plancher circulant et non-circulant 

Comment isoler le plancher des combles

Les pertes de chaleur du toit peuvent représenter jusqu'à 30 % des pertes de chaleur globales dans une maison. Il est donc essentiel de remédier à cette situation en isolant les combles de façon adéquate. En effet, dans le cadre de l'isolation intérieure de la toiture, des travaux peuvent être réalisés soit sous les rampants soit au niveau du plancher de l'entretoit. En ce qui concerne le plancher, les méthodes varient selon qu'il s'agit d'un plancher circulant ou non.

Isolation d’un plancher non circulant

Pour l'isolation du plancher du grenier, dans le cas d'un plancher non circulant, les isolants les plus appropriés sont les flocons soufflés et les panneaux flexibles. Les flocons soufflés conviennent particulièrement bien à l'isolation des espaces inoccupés difficiles d'accès. Par soufflage, l'isolation du plancher du grenier se fait en moins d'une demi-journée. Les flocons se déposent en vrac dans chaque recoin et recoin, éliminant ainsi tout pont thermique. Cependant, cette méthode est légèrement plus coûteuse que l'installation de panneaux flexibles, car elle utilise un système de soufflerie.

Les panneaux isolants souples sont une alternative moins coûteuse pour isoler le plancher des combles perdus, mais leur performance isolante est moins efficace que celle des flocons.

isolation-des-combles-par-le-plancher-laine-de-roche
principe-de-l'isolation-souflee-ou-par-soufflage
isolation combles par le plancher avec panneau semi-rigides

Isolation des combles par le plancher d'un grenier circulable

Pour l'isolation de combles, c'est principalement le type de plancher et l'utilisation prévue de l'entretoit qui détermineront les matériaux à utiliser. Pour les types de sols, on distingue les sols lourds (terre cuite ou béton) des sols légers (bois ou plâtre). L'isolation du plancher des combles peut se faire au-dessus ou au-dessous du plancher (cependant, la méthode du sous-plancher n'est pas recommandée pour la rénovation).

Les panneaux rigides sont le plus souvent utilisés quand il s’agit de planchers lourds, mais ils peuvent être adaptés aux planchers légers. Ils doivent être légèrement plus petits que l'endroit où ils doivent être installé (solives ou gîtes). L'espace restant après l'installation sera isolé par injection de mousse de polyuréthane. Afin d'utiliser des panneaux semi-rigides pour les planchers circulants, il sera nécessaire de les recouvrir d'un support capable d'absorber les mouvements. L'installation de panneaux semi-rigides est très simple. Ils doivent être un peu plus larges que l'endroit pour lequel ils sont prévus, ce qui permettra aux panneaux de bien s’appuyer entre les solives ou les gîtes de façon à obtenir une jointure parfaite.

Quelle que soit la méthode d'isolation choisie, il faut s'assurer de la présence d'un isolant imperméabilisant, ou pare-vapeur, entre le plancher et l'isolant.